Certificat d’économie d’énergie : la Prime à l’Isolation Industrielle

par PH Lettré dans Normes

certificats d'économies d'énergie

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) ont été créés par le gouvernement comme levier d’application de la politique de maitrise énergétique. Lancés en 2006, ce dispositif est mis en oeuvre par les fournisseurs d’énergie. Il a pour objectif d’inciter les consommateurs d’énergie à investir dans des travaux d’optimisation de l’efficacité énergétique de leurs installations, comme le calorifugeage. Une opportunité à saisir pour les gros consommateurs d’énergie que sont les sites industriels.

Les travaux de calorifugeage : L’efficacité énergétique récompensée

Le calorifugeage industriel permet à la fois de protéger les installations contre les variations climatiques et les perturbations extérieures, mais aussi, et surtout, d’optimiser l’isolation des équipements qui servent au transport de fluides. Autrement dit, le calorifugeage est une action qui optimise l’isolation industrielle, et donc la performance énergétique d’un site industriel.
Ces économies d’énergie obtenues par les travaux de calorifugeage, permettent donc de bénéficier des certificats d’économie d’énergie.
Les certificats d’économies d’énergie (CEE) sont une incitation financière à la mise en oeuvre de travaux d’optimisation de l’efficacité énergétiques d’un site industriel.

Bénéficiez de certificats d’économies d’énergie en faisant appel à ITB France

Optimisez l’efficacité énergétique de votre site de production, et bénéficiez de Certificats d’Economie d’Energie, en faisant appel à ITB France. IT France est spécialiste du calorifugeage industriel depuis 1985, pour la réalisation de vos travaux d’isolation industrielle. ITB France réalise notamment les travaux d’isolation des points singuliers, tel que les brides, les vannes et autres  accessoires.

logo EDF, partenaire de ITB france rachat CEE

Dans ce cadre d’isolation des points singuliers, ITB France est partenaire de EDF pour le rachat des CEE

 

Certificats d’économies d’énergie ou CEE, comment ça marche ?

Le concept est simple : l’état apporte une aide financièrement, par l’intermédiaire de primes, pour la réalisation de travaux de calorifugeage. Autrement dit, quand vous optimisez l’efficacité énergétique de votre site industriel, vous recevez de l’argent.
L’application est également assez lisible, et permet aux entreprise d’intégrer les primes CEE dans le financement des travaux de calorifugeage.
En effet, pour correspondre aux objectifs gouvernementaux, les CEE sont attribuée au terme de « périodes », définies à l’avance par l’Etat.
Une fois la période définie, le calcul est simple. Pour chaque kilowatt-heure économisé, grâce aux travaux de calorifugeage, l’Etat verse 3 centimes d’euro.
De plus, les CEE ont une valeur marchande, tout comme un titre boursier. En effet, les producteurs d’énergie qui n’ont pas atteint les objectifs d’économie d’énergie fixés par le gouvernement en fin de période, ont besoin de ces CEE pour éviter un malus gouvernemental.
Les certificats d’économies d’énergie voient leur prix évoluer en fonction de la quantité des certificats disponibles. Il peut donc avoir une valeur supérieur à sa valeur nominale, en fonction de la variation du marché des CEE.

Les travaux de calorifugeage : gagnant sur tous les tableaux

Avec le CEE, vous avez une aide financière pour la réalisation des travaux de calorifugeage. Ces travaux vous permettent de faire des économies d’énergie, et des économies financières sur l’exploitation de votre site de production.
Un dispositif extrêmement interessant qui incite à la réalisation des travaux d’optimisation énergétique, en accélérant leur amortissement. Travailler à l’efficacité énergétique d’un site industriel, avec la mise en place d’équipements calorifuges, est plus rapidement rentable grâce aux certificats d’économies d’énergie.

 

 

Étiquettes : , , , ,