Comment choisir un échafaudage

échafaudage industriel
par PH Lettré dans Echafaudage

Le choix du bon échafaudage pour la réalisation de travaux en hauteur est à la fois une question d’usage et de sécurité.
En effet, il existe plusieurs types d’échafaudages qui vont permettre des interventions différentes, en fonction de l’équipement sur lequel on opère. Hauteur variable, travaux de longue durée, besoin de mobilité, ou travaux en extérieur, autant de contraintes qu’il est nécessaire de prendre en compte pour choisir un échafaudage adapté.

Echafaudage aluminium ou acier : maniabilité ou résistance ?

Le matériaux utilisé pour la structure d’un échafaudage joue un rôle important dans les propriétés d’un échafaudage, et donc pour son choix.

Echafaudage en aluminium : léger et maniable

L’aluminium est un matériaux léger, durable et maniable. Il va être privilégié pour les chantiers et interventions en intérieur. Grâce au faible poids du matériaux, un échafaudage en aluminium est idéal pour une intervention où l’on doit déplacer régulièrement l’échafaudage. Il permet également une montage plus simple et une utilisation plus souple.

Echafaudage en acier galvanisé : solide et résistant

Un échafaudage en acier galvanisé offre, lui, des propriétés différentes en termes de maniabilités, et de résistance aux éléments. Grâce à la résistance de l’acier face à la rouille, on va pouvoir utiliser un échafaudage en acier pour les interventions mixtes (intérieur et extérieur). Sa résistance aux chocs en fait également un matériau adéquat pour un échafaudage sur lequel on va manipuler des matériaux lourds, ou qui pourraient endommager la structure de l’échafaudage.

Echafaudage roulant ou échafaudage fixe ?

Echafaudage roulant : courte durée, ou équipement de faible dimension et mobilité.

La première raison de choisir un échafaudage roulant est un besoin de mobilité autour de l’équipement sur lequel porte l’intervention. On peut également choisir un échafaudage roulant pour une installation plus simple, ou pour répondre plus facilement à des contraintes de transport ou de stockage. L’échafaudage roulant offre, en effet, une plus grande mobilité, et une installation plus simple.
En revanche, son utilisation est limitée en hauteur, et dans sa capacité à supporter des charges lourdes, ou des matériaux encombrants.

Echafaudage fixe : chantier longue durée, manipulation d’éléments lourds

L’échafaudage fixe est privilégié pour les chantiers de longue durée. En effet, son installation prend du temps, et, comme son nom l’indique, il ne permet aucune mobilité. En revanche il permet de travailler de façon sécurisée sur des équipements nécessitant la manipulation de matériaux lourds, ou volumineux. Il permet également de stocker des matériaux sur les plateaux, et de faire intervenir plusieurs opérateurs en même temps. Enfin, grâce à un installation stabilisée, l’échafaudage fixe permet d’atteindre des hauteurs d’intervention plus importantes.

Sécurité de l’échafaudage : un élément déterminant

Sécurité de Niveau 1 / obligatoire
L’échafaudage utilisé est conforme au décret 2004-924, et donc à la réglementation française.

Sécurité de niveau 2
L’échafaudage est conforme au décret 2004-924 et à une norme de fabrication. En plus de respecter la norme française, il suit les règles des textes normatifs français et/ou européens.

Sécurité de niveau 3
L’échafaudage est conforme au décret 2004-924 et il est certifié NF. Il offre le maximum de garantie en termes de sécurité.

En plus des règles de sécurité, il faut également respecter les normes en fonction de la hauteur à laquelle vont être réalisé les travaux (CF illustration).

 

Étiquettes : , , , ,